Announcement

Collapse

Evaluation scientifique, liberté d'expression et droit de réponse

Bonjour,

1/ EVALUATION SCIENTIFIQUE

Notre site peut être amené à faire une évaluation scientifique de méthodes pratiquées dans le cadre de la profession de MKDE.

Cette évaluation permet de verifier la validité théorique de la méthode. En effet, la théorie est la base qui permet d'expliquer les résultats obtenus. Le raisonnement doit être logique et fondé sur des observations.
Ce raisonnement ne peut être contraire à la connaissance actuelle reconnue qui permet d'expliquer ces mêmes résultats.

2/ CONTRADICTION

Notre site peut être amené à être en contradiction avec les auteurs d'une méthode ou théorie. Cette contradiction s'appuie sur des faits, une référence ou la logique. Il appartient aux auteurs d'apporter tout élément de preuve qui permet la validation d'un point de la théorie ou méthode.
See more
See less

le syndrôme T4

Collapse
This is a sticky topic.
X
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Réf le syndrôme T4

    On vous a parlé du syndrôme T4, vous ne saviez pas ce que c'était?...
    Maintenant vous savez.
    Attached Files
    C'est toujours ce qui éclaire qui demeure dans l'ombre. E. Morin
    Il n'y a pas de fait en soi. Ce qui arrive est un groupe de phénomènes, choisis et groupés par un être qui les interprète. Nietzsche

  • #2
    Body Chart T4

    j'ajoute la cartographie de la douleur et de la symptomatologie du syndrome T4.

    Souvent des céphalées en forme de casque, des douleurs en forme de gants, accompagnées avec des paresthésies, sensation de froideur, de lourdeur et de gonflement.
    Souvent bilatéral avec une symptomatologie de la colonne dorsale, de la colonne cervicale et de la ceinture scapulaire.
    A différencier d'un syndrome du défilé thoracique, d'une polyneuropathie, d'une fibromyalgie,...
    Attached Files
    Neurophile www.tmno.ch

    Comment


    • #3
      Voir aussi :
      Autonomic state in pain and correction
      Osteophytes of the spine compressing the sympathetic trunk...
      Simplicity is the ultimate sophistication. L VINCI
      We are to admit no more causes of natural things than such as are both true and sufficient to explain their appearances. I NEWTON

      Everything should be made as simple as possible, but not a bit simpler.
      If you can't explain it simply, you don't understand it well enough. Albert Einstein
      bernard

      Comment


      • #4
        Originally posted by Neurophile View Post
        j'ajoute la cartographie de la douleur et de la symptomatologie du syndrome T4.

        Souvent des céphalées en forme de casque, des douleurs en forme de gants, accompagnées avec des paresthésies, sensation de froideur, de lourdeur et de gonflement.
        Souvent bilatéral avec une symptomatologie de la colonne dorsale, de la colonne cervicale et de la ceinture scapulaire.
        A différencier d'un syndrome du défilé thoracique, d'une polyneuropathie, d'une fibromyalgie,...
        Je completerai que les cartographies de douleur sont similaires pour le TOS et le T4 sauf que pour le TOS (défilé thoracique) on peut retrouver des douleurs sur la poitrine qu'on ne retrouve pas répertoriées pour le T4.

        Comment


        • #5
          j'ai eu une patiente avec une douleur à la région du premier doigt e j'ai essayé d'abordé son membre supérieur, mais, je n'ai pas reússi un bon résultat avec ça, alors, j'ai changé m'abordage pour la région thoracique, T3-T5 et au premier trâitement, elle a amelioré prèsque 80%!!.

          Je l'ai assisté plus trois fois et la patiente a resté bien et elle n'a jamais retourné à la clinique...

          Je ne sais pas quelle segmente m'a aidé: T3 - T4 ou T5... ça ne fait rien...

          Conclusion: nous ne pouvons pas oublier la thoracique haute quand nous avons quelque patient avec un probléme au membre supérieur.

          Comment


          • #6
            Sympathetic nervous system effects in the hands following a grade III postero-anterior rotatory mobilisation technique applied to T4: A randomised, placebo-controlled trial

            Pete Jowseya, Jo PerrybReceived 13 August 2009; received in revised form 5 November 2009; accepted 14 December 2009. published online 21 January 2010.
            Abstract

            Joint mobilisation to the T4 vertebra has been advocated as a treatment for T4 syndrome. To date no controlled studies have investigated the effects of thoracic spinal manual therapy (SMT) applied to T4 on sympathetic activity in the hands. This study investigated whether a grade III postero-anterior rotatory joint mobilisation technique applied to the T4 vertebra at a frequency of 0.5 Hz had demonstrably greater effects than a validated placebo intervention on skin conductance (SC) in the hands of healthy subjects.
            A power analysis calculation was performed and using a double blind, placebo-controlled, independent groups design, 36 healthy subjects (18–35 years) were randomly assigned to two groups (placebo intervention or treatment intervention). A BioPac unit recorded continuous SC measures before, during and after each experimental intervention. An exit questionnaire was used to validate the expectancy effects of the placebo intervention. Results demonstrated a significant difference between groups in SC in the right hand during the post-treatment rest period (F = 4.888, p = 0.034); with the treatment intervention being sympathoexcitatory in nature. A trend towards a significant difference between groups was also demonstrated in the left hand during the rest period (F = 4.072, p = 0.052).
            This study provides preliminary evidence that joint mobilisation applied to the T4 vertebra at a frequency of 0.5 Hz can produce sympathoexcitatory effects in the hand. Further research is recommended in a patient population.


            Keywords: Thoracic spine, T4 syndrome, Spinal manual therapy, Sympathetic nervous system
            http://www.manualtherapyjournal.com/...218-5/abstract
            C'est toujours ce qui éclaire qui demeure dans l'ombre. E. Morin
            Il n'y a pas de fait en soi. Ce qui arrive est un groupe de phénomènes, choisis et groupés par un être qui les interprète. Nietzsche

            Comment

            Working...
            X