Announcement

Collapse

Evaluation scientifique, liberté d'expression et droit de réponse

Bonjour,

1/ EVALUATION SCIENTIFIQUE

Notre site peut être amené à faire une évaluation scientifique de méthodes pratiquées dans le cadre de la profession de MKDE.

Cette évaluation permet de verifier la validité théorique de la méthode. En effet, la théorie est la base qui permet d'expliquer les résultats obtenus. Le raisonnement doit être logique et fondé sur des observations.
Ce raisonnement ne peut être contraire à la connaissance actuelle reconnue qui permet d'expliquer ces mêmes résultats.

2/ CONTRADICTION

Notre site peut être amené à être en contradiction avec les auteurs d'une méthode ou théorie. Cette contradiction s'appuie sur des faits, une référence ou la logique. Il appartient aux auteurs d'apporter tout élément de preuve qui permet la validation d'un point de la théorie ou méthode.
See more
See less

Nouvelle pathologie trouvée au cours du bilan

Collapse
This is a sticky topic.
X
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • #61
    Originally posted by bernard View Post
    Encore une fois, je ne pense pas. Les muscles proximaux sont courts mais mieux irrigués et plus proches du SNC et plus résistants. Ils sont sont aussi engagés de façon permanente parce que la gravité existe. Ils se fatiguent donc moins vite que les distaux.
    Ils sont parfaitement adaptés chez le marathonien.
    Les constitutions, fonctions et physiologie ne sont pas les mêmes. Les muscles polyarticulaires sont plutôt de type phasique (fibres ll b ) . Les fibres rouges, lentes, des muscles courts (fibres I) consomment peu d'énergie ... ce qui tendrait à donner plutôt raison à Bernard.
    sigpic Kay'1
    "Ce qu'il y a de meilleurs dans les religions, ce sont leurs hérétiques" Nietzsche

    Comment


    • #62
      Je ne cherche pas à avoir raison...mais j'aime la cohérence. Et Bernard développe peu ses posts. Il a des exigences envers nos affirmations ( à juste titre), ça me semble sain d'attendre des précisions et j'espère qu'il me les donne avec le plaisir d'expliquer.

      Concernant l'histologie des fibres: le grand fessier, muscle puissant s'il en est, fonctionne 5/100 du cycle de marche. C'est 1 muscle polyarticulaire certe mais les ischios qui eux sont grèles, fibreux et aussi polyarticulaires fonctionnent pendant plus de 50/100 du cycle de marche.
      Donc un muscle puissant n'est pas forcément économique et l'utiliser pour compenser n'est une bonne idée. Le corps c'est système capitaliste, les petits travaillent pour les gros.
      Je suis d' accord le système de marathonien est parfaitement adapté mais cependant moins puissant que celui d'un sprinter. Conclusion: je ne crois que la puissance soit un critère valable pour compenser. Je suis d'autant plus étonné quand cet argument vient d'un ectodermaliste.
      C'est toujours ce qui éclaire qui demeure dans l'ombre. E. Morin
      Il n'y a pas de fait en soi. Ce qui arrive est un groupe de phénomènes, choisis et groupés par un être qui les interprète. Nietzsche

      Comment


      • #63
        Et Bernard développe peu ses posts.
        Là franchement je trouve que tu exagères ...
        sigpic Kay'1
        "Ce qu'il y a de meilleurs dans les religions, ce sont leurs hérétiques" Nietzsche

        Comment


        • #64
          Originally posted by bernard View Post
          Oui. Est-il plus facile de garder son équilibre quand on contrôle le centre de gravité par les muscles proximaux ou distaux ?
          Voir Feldenkrais et les arts martiaux. :angel:
          En tant que passionné d' arts martiaux et du travail de Feldenkrais à ce sujet, je suis d'accord pour dire qu'un mouvement est efficace s'il est initié du prox vers le dist.
          Mais une compensation intervient suivant plusieurs critères antalgie, économie et équilibre. Pour avoir lieu, la chaîne neuroméningée doit être libre. Il me semble exagéré pour une entorse de cheville de chercher du jeu de glissement nécessairement en proximal. Quand on considère la ND ou même la DNM, càd la liberté de glissement des structures neuro par rapport aux interfaces, je ne comprends pas l'intérêt de penser une compensation comme étant a priori proximal.
          C'est toujours ce qui éclaire qui demeure dans l'ombre. E. Morin
          Il n'y a pas de fait en soi. Ce qui arrive est un groupe de phénomènes, choisis et groupés par un être qui les interprète. Nietzsche

          Comment


          • #65
            j'avoue n'avoir aucune certitude.... et la "loi" physiologique de moindre consommation d'énergie me parait elle aussi suspecte..... la méditation et la relaxation ne sont pas innées et pourtant elles permettent un relâchement propice à une faible consommation énergétique.
            Quand j'étais tout petit je me suis brûlé l'index avec du caramel qui chauffait dans la casserole dans la cuisine.... j'ai dû pendant au moins 10 ou 15 ans saisir les tasses (chaudes) et les bols (chauds) en gardant systématiquement l'index relevé. Je ne m'en suis rendu compte consciemment que tardivement. Le trauma est distal et la compensation distale.

            Autre réflexion par rapport à l'horizontalité du regard: du fait de plagiocéphalies mineures ou majeures on retrouve un décalage de hauteur des yeux de millimétrique à centimétrique, les yeux ne sont pas disposés sur une horizontale et s'ils l'étaient alors la tête serait penchée..... ce que je ne retrouve pas en cabinet.... exemple l'actrice ci-dessous...
            http://www.google.fr/imgres?imgurl=h...rl=http://teem

            j'en reviens à ma grande phrase
            Tout est possible....

            Comment


            • #66
              Originally posted by xavier View Post
              Le trauma est distal et la compensation distale.
              Salut Xavier,
              distale ... ?
              Ne pourrait on voir ça comme une compensation centrale: une modification du schéma (programme) moteur tenant compte de cette impératif lié à la brûlure?
              sigpic Kay'1
              "Ce qu'il y a de meilleurs dans les religions, ce sont leurs hérétiques" Nietzsche

              Comment


              • #67
                Originally posted by Marc View Post
                Salut Xavier,
                distale ... ?
                Ne pourrait on voir ça comme une compensation centrale: une modification du schéma (programme) moteur tenant compte de cette impératif lié à la brûlure?
                :teeth: hi,
                eh oui je ne pense pas qu'il y ait altération neuro périphérique, c'est donc bien le schéma moteur qui est perturbé... mais est ce bien différent de l'entorse de cheville ? quelle est la distribution dans la compensation observée entre:
                -1 le schéma moteur pour prévenir la reproduction du trauma
                -2 le soulagement par raccourcissement des tissus endommagés

                "2" prédomine les 3 premières semaines puis je pense que "1" prend de l'importance jusqu'à quasi occulter "2".
                Lors des manoeuvres de mise en tension des racines neuro priphériphériques on aura une action sur la racine mais aussi sur l'information "en haut" de la nouvelle possibilité de mouvement.... non ?

                Comment


                • #68
                  Oui je pense que Bernard entend par "proximal" le SNC ...
                  « Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours. »
                  Louis Pasteur

                  Comment


                  • #69
                    Originally posted by Yannick View Post
                    Oui je pense que Bernard entend par "proximal" le SNC ...
                    ah mince j'avais pas compris ....

                    Comment


                    • #70
                      En fait la compensation est toujours centrale puisque c'est bien le SN qui organise un nouveau schéma ; là où j'ai du mal à savoir qui a raison c'est dans le recours à un schéma plutôt distal ou plutôt proximal (pour le recrutement musculaire)... Bernard et Yannicw ont des arguments intéressants ... des références ?
                      « Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours. »
                      Louis Pasteur

                      Comment


                      • #71
                        Originally posted by Yannick View Post
                        En fait la compensation est toujours centrale puisque c'est bien le SN qui organise un nouveau schéma ; là où j'ai du mal à savoir qui a raison c'est dans le recours à un schéma plutôt distal ou plutôt proximal (pour le recrutement musculaire)... Bernard et Yannicw ont des arguments intéressants ... des références ?
                        Je pense que si la transmission de l'influx moteur est perturbée par lésion et remaniement histologique des racines périph suite à un trauma le schéma moteur peut être perturbé sans action centrale.... non ?

                        Comment


                        • #72
                          Originally posted by yanicw View Post
                          En tant que passionné d' arts martiaux et du travail de Feldenkrais à ce sujet, je suis d'accord pour dire qu'un mouvement est efficace s'il est initié du prox vers le dist.
                          Mais une compensation intervient suivant plusieurs critères antalgie, économie et équilibre. Pour avoir lieu, la chaîne neuroméningée doit être libre. Il me semble exagéré pour une entorse de cheville de chercher du jeu de glissement nécessairement en proximal. Quand on considère la ND ou même la DNM, càd la liberté de glissement des structures neuro par rapport aux interfaces, je ne comprends pas l'intérêt de penser une compensation comme étant a priori proximal.
                          Comme je te l'ai dit en stage, il y a un petit malentendu. Tu pensais aigu/subaigu alors que j'étais, plus, dans le chronique. Nous avons tous les deux raison dans la mesure où la plupart des cas sont largement plus mixtes.
                          Simplicity is the ultimate sophistication. L VINCI
                          We are to admit no more causes of natural things than such as are both true and sufficient to explain their appearances. I NEWTON

                          Everything should be made as simple as possible, but not a bit simpler.
                          If you can't explain it simply, you don't understand it well enough. Albert Einstein
                          bernard

                          Comment


                          • #73
                            Originally posted by xavier View Post
                            Je pense que si la transmission de l'influx moteur est perturbée par lésion et remaniement histologique des racines périph suite à un trauma le schéma moteur peut être perturbé sans action centrale.... non ?
                            L'exécution du programme moteur est effectivement perturbée mais peut-on dire que le SNC/SNA n'en est pas informé et va, donc, essayer de modifier le process ?
                            Simplicity is the ultimate sophistication. L VINCI
                            We are to admit no more causes of natural things than such as are both true and sufficient to explain their appearances. I NEWTON

                            Everything should be made as simple as possible, but not a bit simpler.
                            If you can't explain it simply, you don't understand it well enough. Albert Einstein
                            bernard

                            Comment


                            • #74
                              Originally posted by Yannick View Post
                              Donc on ne parle que de dysfonctions avec douleur ... dans ce cas je traite plutôt la zone prioritaire en terme d'intensité douloureuse...

                              Moi, idem.

                              Comment


                              • #75
                                Originally posted by bernard View Post
                                L'hémiplégie est un problème, largement plus complexe, où même la posture n'est pas/plus toujours assurée.
                                on se demande même s'il faut la corriger...
                                MKO Doctorant

                                PT MSc PhD-Candidate

                                Keys words : motor imagery, rehab, clinical research, clinical practice

                                "They did not know it was impossible, so they did it!" M. Twain

                                Comment

                                Working...
                                X